Skip to content
Advertisements

Skoda Scala: tout pour réussir ! (présentation vidéo)

Skoda Scala: tout pour réussir ! (présentation vidéo)

https://www.caradisiac.com/skoda-scala-tout-pour-reussir-presentation-video-172807.htm#xtor=RSS-40

On n’arrête plus Skoda ! Le constructeur tchèque bat record sur record ces dernières années, achevant l’exercice 2017 sur un score de 1,2 millions de voitures écoulées, et devrait encore nettement améliorer ce chiffre en 2018.

C’est dans ce contexte éminemment porteur qu’il s’apprête à investir le marché des berlines compactes. Si ce segment constitue un relais de croissance fondamental pour les marques généralistes en Europe, Skoda n’y jouait jusqu’ici que les faire-valoir avec sa Rapid Spaceback, un modèle aux prestations certes honorables, mais pas au niveau des références de la catégorie.

La Scala, ou « échelle » en italien, terme choisi parce qu’il symbolise parfaitement la progression graduelle de Skoda depuis son intégration au groupe Volkswagen en 1991, a donc l’ambition d’offrir une concurrence crédible aux références du marché. Rappelons que sa cousine la Golf est leader des ventes en Europe, tandis que  les Ford Focus, Opel Astra, Peugeot 308 et Renault Mégane font partie des modèles favoris des automobilistes du Vieux continent.

Reposant sur la même plate-forme MQB A0 que les Volkswagen Polo et Seat Ibiza, la Scala pourra disposer, en série ou en option selon le niveau d’équipement, de tous les équipements de sécurité et de confort attendus à ce niveau de gamme, de l’aide au créneau à la surveillance des angles morts, en passant par le régulateur de vitesse adaptatif.

Skoda change d’échelle

En bonne Skoda, la Scala veille à offrir un espace à bord de référence, bien aidée en cela par un empattement (distance entre essieux) de 2,65 mètres. A l’arrière, les passagers disposent d’autant de place qu’à bord de la grande sœur l’Octavia. Le volume de chargement s’établit quant à lui à 467 litres, contre 384 litres à une Renault Mégane de même longueur (4,36 m.), et atteint même 1 410 litres une fois la banquette arrière rabattue.

Cette Scala est clairement la plus habitable des berlines compactes. D’ailleurs, avec sa troisième vitre latérale, elle évoque même un petit break, à l’image d’une Audi A3 Sportback. Ceci explique aussi pourquoi la Scala sera la seule berline Skoda (avec la Citigo) à ne pas être déclinée en break. A la place, il est possible de se tourner vers le SUV Karoq, long de 4,39 m (soit 3 cm de plus que la Scala).

Côté design, les amateurs d’extravagance pourront rester sur leur faim. La Scala de série est une version très, très assagie de l’exubérant concept-car Vision RS exposé au dernier Mondial de l’automobile. Mais la sobriété, vertu cardinale chez Skoda, est aussi l’une des clés du succès de l’Octavia (huitième voiture la plus vendue en Europe au premier semestre 2019) et de la Fabia (au 19ème rang)… Plutôt que de provoquer le coup de cœur, il est question ici de ne pas déplaire grâce à un style consensuel.

Sous le capot, quatre motorisations dans un premier temps : outre un diesel 1.6 TDI de 115 ch (250 Nm), on trouvera un bloc essence 1.0 TSI disponible en version 95 et 115 ch, tandis qu’un bloc 1.4 TSI développant 150 ch (250 Nm) coiffera la gamme. A l’exception du 95 ch, uniquement disponible avec une transmission manuelle à 5 rapports, tous ces moteurs laisseront le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte auto DSG à 7 rapports. D’autres mécaniques viendront compléter l’offre à l’avenir. Notez aussi que la Scala propose un châssis sport abaissé de 15 mm par rapport à la normale, et qui laisse le choix entre 4 modes de conduite plus ou moins affûtés en jouant sur la la suspension, la direction et la réponse de l’accélérateur.

La première grande sortie publique de la Scala est fixée au mois de mars, pour le salon de Genève. Les premiers essais interviendront deux mois plus tard, tandis que la commercialisera débutera au mois de juin. Il est encore trop tôt pour connaître les tarifs de la bête, mais ceux-ci promettent d’être ajustés, comme de coutume chez Skoda. La concurrence a clairement des soucis à se faire.

 

 

La Scala en chiffres

Dimensions (Lxlxh, en m.): 4,36 x 1,79 x 1,47

Volume de chargement mini/maxi: 467/1410 litres

Moteurs: 1.0 TSI 95 ch (175 Nm), 1.0 TSI 115 ch (200 Nm), 1.4 TSI 150 ch (250 Nm), et 1.6 TDI 115 ch en diesel (250 Nm); boîte manuelle 6 rapports ou boîte auto DSG7 disponible sur tous moteurs sauf 95 ch essence (BVM 5 seulement)

 

 

Car News

via Caradisiac.com : toute l’actu auto en continu http://www.caradisiac.com

December 6, 2018 at 08:09PM
https://images.caradisiac.com/images/2/8/0/7/172807/S1-tout-savoir-sur-la-skoda-scala-presentation-video-574979.jpg

Categories

Car News

Tags

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: